MàJ 19/12/16 : suite à discussions au sein du collectif et questions d’intéressés : voir parties en italique.

Le programme FELIN (Fantassin à Equipements et Liaisons INtégrés), initié dès la fin des années 1990 et lancé au début des années 2000 (2004) pour une première entrée en service en 2010, a pour objectif de permettre au combattant débarqué de disposer, à son niveau, de tous les outils adaptés à l’accomplissement de sa mission dans un environnement technologiquement chargé et en rapide et constante évolution.

systeme-d-arme-felin

Fantassin Félin actuel (Source: site du 27ème BCA).

Sur un programme de départ à 31 000 systèmes individuels (dont près de 23 000 pour la seule infanterie), la LPM (Loi de Programmation Militaire) 2014-2020 a finalement réduit le total de systèmes FELIN livrés à un peu plus de 18 000 exemplaires.

Souvent critiqué par ses utilisateurs pour son encombrement et sa fragilité, qui devaient dès lors se résoudre à des choix parfois drastiques dans l’intérêt même de la mission (dixit un cadre d’un régiment félinisé : « entre subission efficace et efficience rustique, il faut pour chaque situation choisir ») il représente malgré tout une avancée considérable sur les kits précédents et a fait entrer le soldat français dans le futur, avec quelques années d’avance sur d’autres grandes puissances : USA, Russie (d’abord cliente de Félin avant d’opter pour son propre programme Ratnik), Royaume-Uni, et d’autres.

 

Soldat FELIN : les nouveautés de la V1.3

La version 1.3 du système, initiée dès 2014, vise dixit la DGA, « à accroître la mobilité et l’efficacité du combattant », suivant 2 axes principaux:

  • allègement du système,
  • amélioration pour l’utilisation en climat chaud.

 

Ainsi, 4000 kits d’adaptation sont prévus, réunissant des caractéristiques intéressantes:

  • un système d’alimentation en énergie par pile à combustible permettant de gagner 2,2kg tout en préservant 72h d’autonomie annoncée; 2 questions restent cependant en suspend:
    • quid du pax porteur après impact balistique dans les batteries du système?
    • quelles conséquences sur l’intégration NEB du soldat dont le système est mis hors de combat suite à impact / casse?
Sesame 2, la nouvelle pile à combustible (Image Pascal Guittet pour Usine Nouvelle).

Sesame 2, la nouvelle pile à combustible (Image Pascal Guittet pour Usine Nouvelle).

  • un gilet de combat vraisemblablement top moumoute, attention les « violets » du matos vont s’évanouir: conçu et fabriqué par NFM (qui équipe déjà certaines de nos unités spéciales), rien de moins. Modulable, depuis la seule 1ère ligne ceinture tactique ou 2ème ligne chest-rig tout simple et léger, jusqu’à l’équipement intégrant à la fois protection balistique, matériel électronique et matériel VEC (vie en campagne); gain approximatif dans les 5kg:
Gilet NFM Félin V1.3 (Source: page facebook du RMT, couleurs corrigées).

Gilet NFM Félin V1.3 (Source: page facebook du RMT, couleurs corrigées).

  • des améliorations secondaires et apports nouveaux sur divers éléments d’équipement qui arriveront certains dès la fin de l’année, d’autre plus progressivement (kits capacitaires adaptés à des fonctions spécifiques, mini-drones);
  • ainsi que des améliorations logicielles offrant des fonctionnalités nouvelles aux appuis TP (tireurs de précision) et mortiers, grâce au RIF-NG (Réseau d’Information de Nouvelle Génération) dont la portée est accrue, et l’intégration au programme Scorpion affirmée.

 

Le gain de poids total serait dans les 10kg par rapport au système Félin actuel (35-37 kg totaux contre 45 actuels et 40kg en 2000, données parlementaires).

 

FELIN V1.3 : Un nouveau gilet de combat au top

Pour donner un ordre d’idée de la modularité du gilet, celui-ci permet toutes les configurations suivantes, du plus léger au plus lourd:

  • brelage léger: ceinture tactique + bretelles;
  • chest-rig;
  • porte-plaques;
  • gilet pare-balles;
  • configuration MO (Maintien de l’Ordre).

Le Félin V1.3 à l’essai au Régiment de Marche du Tchad (Source: page facebook du RMT, couleurs corrigées).

Comme les configurations 2, 3 et 4 peuvent être modulées avec ou sans ceinture tactique, ça nous fait donc 8 configurations différentes possibles en fonction des besoins opérationnels.

felin_1-3_11-2014_038

Un aperçu des configurations 3, 5 et 4 (Source: site NFM).

Un détail à noter: le positionnement des rangées de passants Molle: celles-ci partent du bas du gilet, ce qui permet 4 rangées sur les côtés, comme sur les GPB US, malgré une taille adaptée aux formats d’Europe occidentale (7 rangées Molle de haut contre 8 aux USA pour les tailles standard). Ce qui autorise par exemple (comme illustré plus haut) la fixation sur la même double colonne de 2 poches porte-grenade, mais aussi des poches spécifiques pour les batteries ou certains postes radio. Cependant, la rangée la plus basse étant à ras du bord du gilet, il faudra soit faire dépasser les poches en bas pour les fixer correctement (fermetures à pression) soit espérer que toutes les poches prévues et à venir intègrent les récents systèmes sans fermeture (repli de la languette vers le haut) comme c’est le cas sur les lots fournis avec le gilet, par exemple la poche suivante:

Vue arrière d'une poche NFM, on voit les tirettes des languettes repliées.

Dos d’une poche NFM, on voit les tirettes des languettes repliées permettant le montage « lisse ».

Poids en configuration maximale: 14,5kg. Sans l’emport munitions, alimentation etc. évidemment.

Vu le niveau de protection balistique annoncé (NIJ classe IV), la comparaison avec le GPB S3 (10,5kg en standard) tristement célèbre depuis Uzbin et hélas toujours en dotation régulière et importante, est très avantageuse.

Toujours aucun matériel adapté pour les personnels féminins cependant, qui représentent une petite minorité dans les unités de contact; les américains, entre autres, sont ici toujours largement en avance, les forces de l’ordre ayant fait le constat il y a des années déjà et l’armée américaine ayant commencé par des tests il y a 4 ans suivis d’une mise en service dès le début de 2016. Ils n’ont cependant pas le même problème de coût unitaire, compte-tenu des quantités concernées.

Vous pourrez retrouver la publication du RMT (que nous remercions pour leur autorisation) sur leur page facebook ici, ainsi que la nouvelle partagée par l’incontournable Mars Attaque (que nous remercions pour l’info initiale) sur sa page ici.

Bien sûr, on ne devrait pas tarder à voir certains s’outrer que ce ne soit pas une société française qui fournisse le gilet… Chez TRE, on se contente de saluer l’amélioration que semble apporter cette nouveauté, la réputation de NFM n’étant plus à faire. On en oublierait presque que le fameux « gilet TTA » des années 1622 est toujours perçu… bien que jamais utilisé sur le terrain (heureusement!).

Plus qu’à attendre une réduction de la taille et du poids des optiques multispectrales Sagem un jour prochain.

Optiques Sagem multispectrales Sword sans vision déportée (Eurosatory 2010, ©Aurélien pour TFB)

Optiques Sagem multispectrales Sword sans vision déportée, plus compactes (Eurosatory 2010, ©Aurélien pour TFB).