Alors que le SOFINS 2017 s’est terminé il y a peu, une innovation majeure dans le domaine nautique semble pourtant ne pas encore attirer l’attention des utilisateurs professionnels français militaires : le système Nauti-Craft, développé par une société australienne, initialement pour faciliter les interventions sur les fermes éoliennes maritimes, et depuis étendu à d’autres secteurs.

Quelques exemples d'application du système Nauti-Craft (Image Nauti-Craft).

Quelques exemples d’application du système Nauti-Craft (Image Nauti-Craft).

Cette innovation technologique révolutionnaire reprend le principe des voitures modernes (liaisons au sol multiples et indépendantes, dissociées du châssis et reliées à lui par des suspensions) et l’applique au domaine maritime : deux coques indépendantes, reliées au navire par un jeu de suspensions hydrauliques élaboré.

Le résultat est un système permettant à tout navire de faire bénéficier ses occupants d’une stabilité impressionnante même sur mers démontées, et capable de maintenir une assiette constante facilitant débarquements et embarquements, en mer comme à terre.

Nauti-Craft a d’ores-et-déjà envisagé un large panel d’utilisations potentielles pour cette technologie, dont des utilisations militaires sur bateaux de toutes tailles, depuis le format ETRACO jusqu’au navires de taille moyenne. On ignore jusqu’à quelle taille de navire le système est réalisable.

Embarcation type Etraco, version Nauti-Craft. On distingue les coques dissociées équipées chacune d'un moteur (Image Nauti-Craft).

Embarcation type Etraco, version Nauti-Craft. On distingue les coques dissociées équipées chacune d’un moteur (Image Nauti-Craft).

Les intérêts d’un tel système sur un plan militaire sont évidents et multiples :

  • embarcation plus confortable et plus contrôlable ;
  • maniabilité augmentée ;
  • opérations d’accostage et d’abordage facilitées (rapidité, précision, stabilité) ;
  • plate-forme de tir stabilisée et plus précise.

Un système pourvu de quatre coques existe même, le quadmaran Nauti-Craft (visible plus haut et illustré ci-dessous dans une autre version), dont on pourrait sans mal imaginer une version équipée de roues sur chaque coque qui transformerait l’ensemble en engin polyvalent et multi-milieux (type embarcation SWCC avec capacités OTB).

Quadmaran Nauti-Craft.

Quadmaran Nauti-Craft.

Deux questions demeurent :

  • le surcoût engendré par un tel système dans la conception et le développement de nouveaux navires ;
  • la fiabilité à moyen et long termes du système, donnée critique pour toute application militaire ;

ainsi qu’une inconnue : l’acceptabilité d’une telle technologie, bouleversant quelques milliers d’années d’utilisation de constructions plus traditionnelles.

Pour plus d’infos : http://www.nauti-craft.com/